SYMPHONIE MINERALE

 Hier mardi 1 novembre sortie dans une carrière du Perthois, afin de travailler la prise de photos avec comme sujet stalactite, stalagmites, goutte d'eau.

Photographe : Jean-Marie

Assistant : Baptiste

Voici 10  photos réalisées :












GIVRAUVAL 2022

 Grace à Sebastien, nous avons eu un stand sur la manifestation du festival Ouvrons l'Oeil qui s'est tenu du 22  au 29 octobre 2022



Le stand du GERSM :






UNE NOUVEAU GOUFFRRE

 LE GOUFFRE DE LA COCCINELLE :

Gouffre signalé par l’agent patrimonial de l’ONF, il s’est ouvert fin septembre, début octobre 2022.

Il se situe à 5 mètres du bord de la route forestière  de Jean d’Heurs dans la coupe 282.

Dans les coupes 282 et 283 se trouvent de nombreux gouffres.


Description :

L’entrée est une doline de 3 mètres de diamètre environ et de 1,80 m de profondeur qui s’ouvre dans le fossé. A noter que la doline avait été jadis rebouché par des branchages que l’on aperçoit sur un des côtés.

Au fond de la doline le puits s’ouvre dans une diaclase qui a pour dimensions 0,70 m de largeur  pour 2,10 de longueur.

Le puits s'évase très rapidement pour atteindre un diamètre moyen de 4 m.

Le fond se situe à  - 9 m, sans autre possibilité de continuation.

 


 





Géologie  hydrologie :

Le gouffre s’ouvre dans le Crétacé (Hauterivien-Valanginien)  et à environ—3 ,50 m on arrive dans a couche Jurassique du Tithonien.  Il se situe à proximité d’un ensemble de  faille. (voir annexe)

Le gouffre est alimenté par une arrivée d’eau en provenance du fossé  et d’une deuxième plus importante en provenance du côté ouest de la diaclase à environ—2 m.

Faune :

Observation de deux grenouilles rousses au fond du puits.

 


LE SIPHON AVAL DU RUPT DU PUITS

 Dimanche 4 septembre 2022, les deux plongeurs ont débuté une nouvelle ère d'explorations au siphon aval du rupt du Puits.


pour cela ils ont commencé à retirer le cable de la boucle magnétique qui a servi à réaliser la détection du forage. cette boucle a été posée le 4 novembre 1973 par les plongeurs de l'ASPRP : Patrice LUCION, Jackie BOURGIN, Gérard ANCEMENT et Jean-Claude VIGREUX.

Le fil d'ariane de notre ami disparu Jean-Marc LEBEL  se trouvait fixé au cable.


Julien et Jean-Luc mesurant la longueur du cable


RETOUR DANS LE PASSE  :

Le 12 novembre 1967, Bertrand Léger et Jérome Dubois, effectuent une première reconnaissance dans cette galerie,  L’eau a été troublée par un orage, la visibilité nulle, et la chatière de nouveau obstruée.

 3 décembre 1967, Le premier siphon est franchi, Bertrand Leger est à 95 m de la vasque d’entrée, un bref coup d’œil vers l’amont  diminue ses espoirs, la voute replonge il faudra de nouveau plonger.

 Le 15 novembre 1971, Gérard Paquin et Jean Louis Camus, plonge de nouveau , il dépassent de 35 mètres le terminus , et ils émergent alors dans une vaste galerie : le collecteur A.S.P.R.P.

Le siphon est alors franchi, il mesure 445 mètres de longueur.

 Le lendemain, Jacky  Bourgin  et Patrice Lucion (Pisou) franchissent le siphon est explore une grande partie du collecteur, 1800 mètres en chaussons néoprène.

 En 1973, Seul les plongeurs  spéléos peuvent explorer le réseau. Devant le potentiel de cette ressource et garce encore une fois à la persévérance de François Descaves (A.S.R.E.) technicien hydrologue au génie Rural présenta un dossier  a ses supérieurs.

il sera décidé de faire une étude pour réaliser un forage. un financement conjoint  Préfecture de la Meuse et Conseil Général autorisa la réalisation d’un forage.

 Pour réaliser cette détection, il faut placer une boucle  magnétique, Quatre plongeurs de l’A.S.P.R.P., Patrice Lucion, Gérard Ancement, Jean-Claude VIGREUX et jacky  Bourgin ont pour mission d’aller poser  l’anneau souple.

La pose s’effectuera le  4  novembre 1973.

Un forage de 130 mm fut réalisé en aout 1974. par la société Raffner de Sommeilles.

Le forage terminal  a été réalisé par la société Luxembourgeoise EFCO. Il aura un diamètre de 80  centimètres.

La première descente officielle s’est déroulée le 2 novembre 1975, par monsieur Van-Den-Avenne accompagné de Jacky Bourgin et de spéléologues locaux.

 


 



REPORTAGE FR 3

 Lundi 29 aout à 10 h , nous avons rendez vous avec le journaliste de FR3 et sa camèraman pour réaliser une série de reportage pour la chaîne France TV , cette série est consacré au monde souterrain et comportera  4 volets.

Un volet est uniquement consacré aux carrières de Savonnières-en-Perthois- la carrière choisi est la carrière du Village

Les deux clubs spéléos GERSM et PROTEUS sont présents pour ce tournage qui durera toute la journée.

Entre les prises de vues sont alternés des interviews de Cédric et Jean Marie

Ont participé : Jean marie, Alain et Max pour le GERSM  - Cédric et Louka pour PROTEUS

Le matin se sera la partie traitant la spéléologie :

Avec l'équipement et la descente du gouffre du Cornuant :


Deux équipements seront réalisés ainsi que trois interviews : un sur les techniques de spéléologie alpine un sur les concrétions et l'autre sur les activitès autour de la spéléologie



Avant le pique-nique quelques prises de vues seront réalisées dans le secteur de la grotte Simone et le puits de l'Amérique.

L'aprés midi se sera le karst, la vie des carriers, l'exploitation , la culture du champignon etc. qui seront mis en valeur


Nous ferons le circuit classique par la Belgique ou serons traités les accés pour les carriers.

puis à la Grande Viaille un interview sur la formation des gouffres et la particularité des gouffres aveugles.

Passage au gouffre de l'Avenir et l'escalier de la Courteraie

Prise de vue des fronts de taille et interview sur l'exploitation des carrières , depuis l'époque Gallo-romaine puis le travail à l'aiguille, puis en 1910 la machine à piquer pour finir en 1950 avec les haveuses.

Les activités spéléologiques seont de nouveau abordés au gouffre de la Sonette 



Le reportage se terminera vers 18 h 15 en passant per le puits de Cayenne.

Il sera diffusée vers le mi septembre. vous serez averti des dates



DESOBSTRUCTION DU GOUFFRE DU VEAU

 La récolte dans le champ étant éffectuée et les membres revenus de vacances, nous avons repris les travaux de désobstruction au gouffre du Veau à JUVIGNY EN PERTHOIS

Samedi 27 aout 2022, Jean-Marie, Alain, Max du GERSM et Cedric, Eric et Louka de Proteus se retrouve devant la doline géante.

La doline n'a pas évolué depuis la désobstruction de l'an dernier, par contre l'amorce du puits est de nouveau comblé.

Le toboggan d'acier est démonté  pour pouvoir aménager une nouvelle aire de stockage :


Puis c'est la réalisation de la nouvelle aire de stockage au niveau de la lévre du gouffre :








Le travail de désobstruction peux commencer :

Les équipes sont les suivantes :

Equipe du fond désobstruction : Cedric et Alain
Equipe chaîne des seaux : Louka, Eric, Jean-Marie et Max

Durant toute la matinée les seaux vont remonter un à un chargés lourdement d'argiles :







Vers treize heures une pause s'impose :



Comtemplation du travail effectué 


Puis les travaux reprennent :


c'est ensuite l'arrêt des travaux pour ce jour, des nouvelles séances vont être programmées avec plus de personnel peut être avec un club de Belgique en renfort

Le tas de déblai du jour est assez conséquent un beau travail inter clubs.

Nous sommes désormais dans le puits d'entrée dans  le calcaire Tithonien.


La suite bientôt .....;;

Reportage Spéléo-photo Avec Anaïs Mini-Reporter

 Les membres du club, à savoir : Sébastien, Stéphane, Pascal et Baptiste ont participé à la réalisation d'un reportage vidéo au gouffre de la sonnette à Savonnières en Perthois en compagnie d'Anaïs Mini-Reporter.

Le but était de présenter le monde de la spéléologie et l'aspect artistique de la discipline au travers des photos de Baptiste.