EXPLORATION FONTAINE BOUILLONNANTE

 Nos plongeurs ont entrepris la plongée de la Fontaine Bouillonnante située à Andernay.

LA FONTAINE BOUILLONNANTE LE 15/07/2021

Participants : Julien,Matthieu et Yorick

Reconnaissance

LE COMPTE RENDU :

Suite à notre dernière visite et le passage du premier siphon, nous décidons de retourner à la fontaine Bouillonnante à Andernay.
Le but de la sortie est de retirer les cailloux au S 1 afin de faciliter le passage et de mettre en place une corde fixe 6 mm.

PLONGEE DU 17 OCTOBRE 2021




PLONGEE DU 3 NOVEMBRE 2021

Le S1 est à nouveau passé, quelques cailloux seront retirés afin de faciliter le passage mais il reste très étroit.

Matthieu décide de me suivre, la visibilité est très médiocre.

La cavité se développe dans un joint de stratification  (2/3 m de large pour 1 m de haut) entrecoupé de différentes diaclases perpendiculaires formant les différents siphons.

Description :

S 1 : 5 m / -2 avec étroiture
inter S 1 > S 2 5 m

S 2 : 5 m / -2
Inter S 2 > S 3 10 m

S 3 : 3 m / -2 avec étroiture
cloche

S 4 : 3 m / -2
inter S 4 > S 5 3 m

Arrêt sur un S 5 à plonger   




Matthieu à gauche et Julien à droite avant la plongée



OBSERVATION BIOSPELEOLOGIQUE

 Vendredi 29 octobre 2021, lors d'une visite classique à la grotte des Chasseurs, nous avons pu observer :

1 chauve souris de type Vespertillon

1 seule salamandre

Par contre à proximité de l'entrée nous avons vu plus de six spécimens du papillon :

(ce qui est assez rare de pouvoir observer ce papillon dans cette cavité)

Scoliopteryx libatrix

Embranchement : Arthropode

Classe : insecte

Ordre : Lediptere

Le nom scientifique Scoliopteryx fait référence à la bordure des ailes qui ressemble aux bordures de rideaux. Le papillon est également appelé « rouille » ou « papillon de rouille » d'après les taches de couleur rouille sur les ailes.

Il peut aussi s'appeler "la Découpure"

Description :

Les ailes antérieures sont brun cannelle foncé à nuance rosée, avec des taches rouge orangé dans la moitié basale. Elles sont traversées par une ligne antémédiane et une double ligne postmédiane blanchâtres

Hibernation  :

Les papillons de la seconde génération hivernent dans des grottes

La découpure est une noctuelle cavernicole assez commune. Sa coloration orangée ainsi que la forme découpée typique de ses ailes antérieures permettent de la reconnaître aisément. La nuit, en vol, on peut l'observer principalement d'août à octobre dans les parcs, les jardins et les lieux incultes. De jour et en hibernation, elle trouve refuge dans les caves, grottes et autres milieux souterrains.

Les photos du 29-10-21






ET DE 1, ET DE 2, ET DE.......

 Et oui les sangliers nous poursuivent :

Un gouffre s'est ouvert récemment sur la commune d'Haironville, signalé au Maire monsieur A. Hopfner par des Chasseurs courant octobre. L’agent patrimonial de l’ONF nous le signale le 15 octobre 2021, et nous nous rendons pour faire l’exploration le lundi 18 octobre 2021.

Situation :

Le gouffre du Bidon se situe dans le bois de Figelé, au bord du cloisonnement de la coupe 8.

X : 5.08282

Y : 48.69870

Z : 240 m

 Description :

Le gouffre présente un orifice circulaire de 1,60 m de diamètre.

Après désobstruction des branchages le puits a une profondeur de 4 mètres.

A mi-hauteur  il a pour dimensions au niveau d’une diaclase : 1,22 m par 0,96 m.

Au fond se trouve un bidon de goudron d’où le nom donné à ce gouffre.

Lors de l’exploration, nous aurons la surprise de trouver au fond un sanglier mort.

 Topographie et photos :



Le gouffre avant exploration

Désobstruction des branchages


L'exploration


 

Le bidon remonté du fond


Le sanglier piègé dans le gouffre

NOUVELLE PLONGEE

 Hier Julien et Matthieu ont franchi le premier siphon de la Fontaine Bouillonnante à Andernay avec arrêt sur un S2

Les photos de la plongée :










La topographie de la cavité de 1957 



UNE ETUDE D'ENTOMOLOGIE

Hier vendredi 17  septembre 2021, nous avons assisté l'entomologue François D...  toute la journée

ont participé :

Jean Marie

Alain

Max et Denis

Pour cette étude scientifique deux sites ont été sélectionnés : Mussey et les carrières de Ville-sur-Saulx

Les reconnaissances et la pose des pièges à insectes a débuté à partir de 9 h sur le sentier karstique de Mussey, l'allumage des pièges s'est fait  à partir de 18 h jusque 19 h 30.

Les sites du sentier karstique de Mussey :

Le piège au gouffre du Blaireau :


Puis celui du gouffre Perini :


Celui de la Grosse Doline :


Puis ceux des gouffres Huss, du gouffre de la  Fontaine aux Charmes et de la perte du Bois Communal  



 



Après une petite pause repas et une visite des sites karstiques relatifs au Rupt du Puits pour présenter le secteur à notre entomologiste nous sommes à pied d'oeuvre à Ville-sur-Saulx pour 16 h

Le choix c'est fait sur trois carrières souterraines : les carrières 1, 2 et 3 des Agoutis.


Les pièges seront posés et allumés vers 17 h :

CARRIERE  1 DES AGOUTIS :


CARRIERE 2 DES AGOUTIS , un piège sera posé dans la galerie



CARRIERE 3 DES AGOUTIS :



Les pièges ont été relevés le samedi 18 septembre vers 7 h du matin les pièges ont bien fonctionné à l'exception de un  et seront remis en fonction ce samedi.

Aprés les insectes seront analysés et nous aurons les résultats dans plusieurs semaines.

LE GOUFFRE DU VEAU - DESOBSTRUCTION COMMUNE

Samedi 11 septembre 2021, à 8 h 30, Cédric et Eric de Proteus, Jean-Marie, Pascal, Alain et Max se retrouvent à l'entrée du gouffre du veau pour une nouvelle séance de désobstruction inédite.

Avec l'autorisation du propriétaire monsieur Guy ROCHER le matériel est conduit à l'entrée du gouffre par le 4 x 4 d'Alain et la remorque d'Eric.



C'est le début de la désobstruction après l'installation de planches afin de stocker les déblais. puis les seaux vont se succéder depuis le fond du gouffre avec  l'équipe du fond imperturbable et infatigable : Pascal et Eric.






Objectif désobstruer le puits supposé :


Le tas de déblai augmente :




Après quelques heures de désobstruction, il est décidé d'améliorer le système, par l'installation d'un toboggan qu'Eric possède






Les seaux sont abandonnés au profit de bidon, la cadence s’accélère



Une pause s'impose, Proteus toujours au top à ce niveau 


Puis après cette courte pause le travail reprendra jusque 15 h 30 

Et la pause et finie :


Et c'est reparti :













Un tuyau est installé pour canaliser l'eau des futures crues :



Puis avant d'injecter de nouveau plusieurs mètres cubes d'eau, des planches seront mises en place pour éviter des glissements sur le talus




Et voici monsieur Rocher qui arrive avec la tonne d'eau remplie 3 à 4 mètres cubes, le but voir la vitesse d'infiltration et le sens d’écoulement de l'eau 

Installation et injection de l'eau :






On ouvre la vanne







Rendez vous pour la prochaine séance, mais avec encore de plus gros moyen, tracto pelle pou évacuer les déblais a bientôt, bravo à toute l'équipe



Allez Pascal on y vas.